Activité physique

Faire du une activité physique quand on est diabétique c’est possible et c’est même recommandé pour avoir un diabète équilibré. 

Il est important de mettre en place un protocole d’effort avec le diabétologue.

Mais lors d’un effort physique, les muscles vont consommer de l’énergie et donc du sucre ce qui fait baisser la glycémie. Il est important de prévoir un kit d’urgence en cas de malaise, un encas, un moyen de se resucrer et une bouteille d’eau. Il faut alors se poser les questions essentielles avant toute activité physique :

La durée de l'activité physique lorsque l'on a le diabèt
L'intensité de l'activité physique lorsque l'on a le diabète
La durée avant l'activité physique lorsque l'on a le diabète
La glycémie pour une activté physique lorsque l'on a le diabète

Quelle va être sa durée ?

Quelle va être son intensité ?

Dans combien

de temps va-t-elle commencer ?

Quelle est votre glycémie ?

Le principal risque lors d’une activité sportive est l’hypoglycémie, c’est pour cela qu’il faut contrôler sa glycémie avant/pendant/après le sport. De plus, l'hydratation est primordiale pour éviter la fatigue pendant l’effort. Lorsqu’une hypoglycémie survient, il faut s’arrêter, contrôler sa glycémie, se resucrer et se reposer un peu avant de repartir.

L'activité physique lorsque l'on a le diabète

Il ne faut pas confondre les boissons énergétiques (adaptées nutritionnellement à l’effort) avec les boissons énergisantes qui sont trop riches en caféine et en sucre.

La marche et la course à pied lorsque l'on a le diabète
La marche et la course à pied lorsque l'on a le diabète

La marche / La course à pied 

Lorsqu’une balade à pied ou une randonnée plus longue est prévue, il faut penser à prendre une bouteille d’eau, son capteur à glycémie et une petite collation car l’effort est moins intense mais peut être long. Mais pour une course à pied, l’effort étant plus intense, il faut ajouter un kit d’urgence contenant une seringue de Glucagen au matériel déjà prévu. 

Les compétitions, challenges sportifs sont également réalisables pour des personnes atteintes du diabète à condition de bien se connaître, connaître ses limites et prévoir un kit (capteur de glycémie, collation, eau). Avant la pratique du sport il faut aussi adapter son apport de glucides lors des derniers repas avant la compétition.

Le sport à l'école lorsque l'on a le diabète enfant
Le sport à l'école lorsque l'on a le diabète enfant

Le sport à l'école

Aucun sport à l’école n’est interdit ou déconseillé pour un enfant diabétique. Il faut seulement avoir conscience que chaque sport à une intensité différente et il faut donc adapter les doses d’insuline après concertation avec le diabétologue. Il est également important d'informer le professeur de sport de l’enfant en début d’année.

La natation et la plongée sous marine lorsque l'on a le diabète
La natation et la plongée sous marine lorsque l'on a le diabète

La natation

Il est important de contrôler sa glycémie régulièrement. Pour les patients sous pompe à insuline, il est possible de débrancher sa pompe pendant 1h.

La plongée sous marine

Pendant longtemps, ce sport a été considéré comme dangereux et donc interdit aux diabétiques. Mais aujourd’hui, il est possible de pratiquer ce sport à condition de respecter certaines règles et d’être vigilant notamment parce que sous l’eau le vrai risque c’est l’hypoglycémie. Il faut également satisfaire 7 conditions de non contre indications diabétologiques pour pouvoir plonger en toute sécurité. Pour plus de renseignements: www.diabeteplongee.com

Le ski lorsque l'on a le diabète
Le ski lorsque l'on a le diabète

Le ski

Le ski est un sport intense qui demande beaucoup d’énergie aux muscles et qui peut vite être difficile à gérer. Il faut donc surveiller sa glycémie régulièrement et penser à prendre une petite collation. Attention, il faut savoir que les éléments extérieurs (vent, froid., altitude.. ) peuvent influencer les variations de glycémie. 

Le saut en parachute et les défis d'adrénaline lorsque l'on a le diabète
Le saut en parachute et les défis d'adrénaline lorsque l'on a le diabète

Le saut en parachute / Les défis d'adrénaline

Les sports extrêmes sont possibles pour les diabétiques en prenant en compte les réglementations et les contre-indications. Il faut vérifier sa glycémie très régulièrement avant l’activité: pour un saut en parachute par exemple, il est nécessaire de vérifier sa glycémie avant de prendre l’avion, pendant le vol et à l'atterrissage. La glycémie doit se situer entre 1,60 et 1,80 g/L. 

Le stress de l’activité produit de l’adrénaline et fait monter la glycémie avant le sport ou après le sport. Il faut donc continuer à contrôler sa glycémie après l’activité et ne pas hésiter à prendre une grande pause.

L'intensité des activités sportives : intensité faible, intensité modérée et intensité élevée

Intensité des activités sportives

Intensité faible 

Intensité modérée

Intensité élevée