Vie sociale

Les prêts et assurances lorsque l'on a le diabète, la vie sociale

Il est parfois difficile de souscrire un emprunt lorsque l’on a un diabète. Pour tout projet d’emprunt, il est conseillé de se renseigner à l’avance sur les possibilités d’assurance et d’interroger les associations de patients qui peuvent apporter des conseils avant d’entamer les démarches.

PRETS

&

ASSURANCES 

Le permis de conduire lorsque l'on a le diabète, la vie sociale

Pour le diabète, deux situations sont à prendre en compte lorsqu’on passe le permis: les hypoglycémies en lien avec un traitement hypoglycémiant et les complications liées à un diabète à un stade avancé (rétinopathie, neuropathie, maladies cardiovasculaires…). Ces problèmes peuvent représenter un danger pour la personne diabétique et pour les personnes qui l’entourent. 

Si vous passez le permis de conduire, vous devez parler de cette situation avec votre médecin traitant ou votre diabétologue. Il sera peut être nécessaire de faire évaluer par un médecin agréé les risques d’hypoglycémie sévères et récurrentes et vérifiera la bonne maîtrise de la maladie. Cette évaluation devra être réalisée tous les 5 ans au minimum. 

Si vous n’avez jamais passé de visite médicale avec un médecin agréé, vous devez consulter votre médecin traitant ou spécialisé en diabétologie qui évaluera si vous devez passer la visite médicale avec un médecin agréé.

PERMIS DE CONDUIRE

La vie sociale d'un adulte lorsque l'on a le diabète

Adulte

Le goûter d'anniversaire lorsque l'on a le diabète

GOUTER D'ANNIVERSAIRE

Il est important que les enfants diabétiques voient qu’ils ne sont pas différents des autres enfants et donc qu’ils assistent aux goûter d'anniversaire de leurs copains. Il faut savoir lui faire comprendre qu’il doit limiter les bonbons et les boissons trop sucrées. 

Pour son traitement, si habituellement il se fait une injection d’insuline rapide avant le goûter, on la fait au moment de manger le gâteau d’anniversaire. S’il n’est pas possible pour lui de prendre son insuline, il mange comme ses camarades, sans excès. L’activité physique peut limiter l’hyperglycémie qui va suivre. Si la glycémie est élevée avant le dîner, on fait une correction avec la dose d’insuline rapide.

Le diabète à l'école lorsque l'on a le diabète

L’enfant qui a un diabète est un élève comme les autres. Il suit les cours, peut manger à la cantine, participe aux cours d’éducation physique, aux sorties scolaires et part en classe de découverte avec ses camarades. Il faut lui permettre de manger en classe en cas d’hypoglycémie et d’aller aux toilettes. Si besoin, il peut prendre une collation et faire ses contrôles de glycémie régulièrement. A chaque rentrée scolaire, l’enfant et ses parents doivent rencontrer les enseignants et l’infirmière scolaire pour les informer.

Si l’enfant le souhaite, il peut expliquer la maladie à ses amis ou à l’ensemble de la classe. L’information permet de répondre à la curiosité des camarades de classe et évite l’isolement de l’enfant.

DIABETE

A L'ECOLE 

Le Projet d’Accueil Individualisé (P.A.I.) a pour but d’harmoniser les conditions d’accueil des enfants atteints de maladie afin de répondre à la multiplicité des situations individuelles rencontrées. Le PAI n’est pas obligatoire, mais il peut servir de contrat entre la famille de l’enfant et l’équipe pédagogique et scolaire. La rédaction d’un PAI doit constituer une aide pour une bonne intégration de l’enfant à l’école.

Les sorties scolaires lorsque l'on a le diabète

Les enfants diabétiques peuvent comme tous les autres enfants effectuer les sorties scolaires. Il suffit d’être vigilant sur les injections d’insuline à faire au cours de la journée. Si l’enfant sait faire les injections et les contrôles de glycémies, il les fait sous la surveillance d’un enseignant ou d’un accompagnant. Si l’enfant n’est pas autonome, la présence d’un adulte connaissant le diabète est indispensable. L’enfant doit également avoir dans son sac plusieurs collations à prendre dans la journée, son matériel (insuline, contrôle de glycémies). Il est conseillé de s’informer sur les activités de la journée pour pouvoir adapter, avec l’aide du diabétologue, les doses d’insuline.

SORTIES SCOLAIRES

La vie sociale d'un enfant lorsque l'on a le diabète

Enfant

L'orientation scolaire, les métiers lorsque l'on a le diabète

Il faut vivre avec son diabète et donc avoir conscience que certains métiers difficiles ou qui demandent une bonne santé ne sont pas accessibles aux personnes diabétiques, malgré un diabète équilibré. En se renseignant, il est alors possible d’anticiper son choix d’orientation et de se tourner vers un métier plus adapté au rythme de vie que demande le diabète.

ORIENTATION