Le diabète

En 2019, le diabète touche 463 millions de personnes dans le monde. C'est une maladie qui est due à une absence ou une insuffisance de l’insuline. 

L’insuline est une hormone fabriquée par les cellules du pancréas. Elle permet de diminuer le taux de sucre dans le sang. Sans insuline, le glucose ne peut pas atteindre les organes du corps pour leur fournir de l’énergie.

L’indicateur qui permet de mesurer le sucre correspond à la glycémie. A jeun, une glycémie normale se situe entre 0,74 g/L et 1,26 g/L. 

Si à jeun la glycémie mesurée est supérieure à 1,26 g/L à deux reprises, ou si à n’importe quel moment de la journée elle est supérieure à 2 G/L, alors l'organisme fait une hyperglycémie et donc on parle de diabète. 

Si la glycémie est largement au-dessus de 0,70 g/L, alors il fait une hypoglycémie.

Cette maladie donne lieu à un trouble de la régulation du sucre présent dans le sang. Or le sucre provient de l’alimentation et fait partie des éléments qui apportent de l’énergie à l’organisme. Pour qu’il soit transformé en énergie ou stocké, il faut que le sucre pénètre dans les cellules de l'organisme, grâce à une hormone appelée insuline. 

Lors de l’élévation de la glycémie après un repas, le pancréas produit cette hormone, l’insuline, qui permet aux sucres de rentrer dans les cellules pour être utilisés ou stockés. 

Chez une personne non diabétique, les cellules du pancréas régulent la quantité d’insuline en fonction des besoins.

En cas de diabète, l’insuline ne fonctionne plus parfaitement et les sucres s’accumulent dans le sang. On distingue plusieurs types de diabète selon le fonctionnement de l’insuline :

Le diabète traité par des médicaments ou de l’insuline est reconnu par la Sécurité Sociale pour ouvrir des droits à 100%.

Le diabète, comme toute maladie chronique, bénéficie du dispositif des affection de longue durée. Cela permet aux patients d'avoir un traitement pris en charge par la Sécurité Sociale.

Peu importe le type de diabète, il est important de veiller à un bon équilibre glycémique, grâce à un équilibre alimentaire et à une pratique régulière d' une activité physique. Ces équilibres permettent de prévenir les complications liées à l’hyperglycémie chronique en cas de diabète. 

Alimentation Mexcian
Sans%20titre_edited.jpg