Alimentation

Alimentation équilibrée pour le diabète, variations de glycémie

L’alimentation a des effets importants sur les variations de glycémie. L’équilibre alimentaire doit donc être un point de vigilance constant pour les personnes diabétiques.  Il est important qu’elles soient formées et apprennent à choisir correctement leurs aliments (ni trop gras, ni trop sucré).

Alimentation équilibrée pour le diabète, les nutriments

Les nutriments contenus dans les aliments sont nécessaires au bon fonctionnement du corps: les lipides (graisses), protides (protéines) et glucides (sucres). Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de glucides, les simples, comme le sucre ou les produits au goût sucré, et les complexes, comme les féculents (pain, lentilles ou haricots blancs). Les glucides simples passent vite dans le sang, tandis que les glucides complexes passent lentement et ont un index glycémique (IG) faible ; ils font peu monter la glycémie.

Alimentation équilibrée pour le diabète, y a-t-il un régime pour les personnes diabétiques ?

Y a-t-il un régime pour les personnes diabétiques ?

Aujourd’hui, on ne parle plus de régime pour les personnes diabétiques mais d’une alimentation équilibrée, dans laquelle chacun des groupes alimentaires a sa propre importance. Pour équilibrer ses repas, il va alors falloir respecter certains principes diététiques simples, acquérir quelques connaissances sur les aliments et connaître leurs intérêts nutritionnels. Mais manger équilibré, avec plaisir, pour être en bonne santé c’est possible !

Alimentation équilibrée pour le diabète, les glucides

La quantité de glucides dont les personnes ont besoin chaque jour dépend de différents facteurs : l’âge, le sexe, la taille, le poids, le niveau d’activité physique.

À noter que les adolescents, les athlètes et les jeunes adultes diabétiques de type 1 peuvent avoir des besoins plus élevés.

 

Le diabétologue ainsi qu’une nutritionniste/diététiste aident à déterminer la quantité de glucides en fonction des besoins.

Alimentation équilibrée pour le diabète, composition d'un repas équilibré

Comment composer un repas équilibré ?

Dans l’idéal, dans un déjeuner ou un dîner équilibré, tous les groupes d’aliments doivent être représentés (mis à part le groupe des produits sucrés) :

 

  • Une crudité au moins (un fruit ou légume cru)

  • Un accompagnement à base de légumes cuits

  • Une portion de viande ou poisson ou œufs à un des deux repas au moins une portion de féculents ou du pain

  • Un produit laitier

  • Une portion de matière grasse de bonne qualité

  • De l’eau en grande quantité

Alimentation équilibrée pour le diabète, composition d'un repas équilibré
Alimentation équilibrée pour le diabète, index glycémiques d'aliments courants
Alimentation équilibrée pour le diabète

Dans tous les cas, il est important de se nourrir selon ses besoins et à heures régulières, de ne pas sauter de repas, de varier vos aliments, de prendre un vrai petit déjeuner et de boire de l’eau en quantité suffisante.

 

De même, aucun aliment n’est interdit mais certains sont à limiter.

Le grignotage lorsque l'on a le dabète

LE GRIGNOTAGE 

Le grignotage, surtout en ce qui concerne les aliments sucrés, favorise la sécrétion et les pics d'insuline, ce qui à terme, perturbe la glycémie. Il  n'est pas recommandé de grignoter quand on a du diabète.

Voici quelques conseils pour éviter le grignotage :

  • Prendre un petit-déjeuner suffisant (20 % à 25 % des apports caloriques de la journée) 

  • Manger lentement, dans le calme, en mâchant bien  

  • Boire de l’eau 

  • Privilégier les aliments peu caloriques

 

Certains resucrages sont meilleures que d’autres :

  • 1c. à s. de noix non salées

  • Un petit morceau de fruit (½ pomme...)

  • Des légumes crus 

  • Du yaourt à faible teneur en gras et en sucre

  • Quelques craquelins à grains entiers avec du fromage faible en gras 

  • Une tranche de pain à grains entiers (environ 50g)

  • 1 petit pot de compote de pomme sans sucres ajoutés à quantité raisonnable

Comment équilibré un appéritif lorsque l'on a le diabète

L’APÉRITIF 

Pour faire attention au diabète pendant l’apéritif (surtout en début de soirée), il est possible d’opter pour des légumes crus accompagnés d’une sauce légère au yaourt ou encore pour des en-cas sans glucides (dés de fromage, olives…). En grignotant léger, on peut combler sa faim et zapper les chips, biscuits et autres canapés industriels qui feront monter la glycémie. Il faut se rappeler que la nourriture industrielle est souvent très riche en glucides et qu’il est difficile d’en connaître la composition et donc de calculer ses apports. 

Si l’apéritif ne s’éternise pas et reste pauvre en glucides, l’injection d’insuline peut attendre le début du repas pour être faite – en ayant pris soin de vérifier la glycémie. Au contraire, s’il y a principalement des aliments riches en glucides, mieux vaut prévoir un bolus au moment l’apéro et adapter la nouvelle dose d’insuline avant le dîner, en fonction du menu.

Les repas de fêtes lorsque l'on a le diabète

LES REPAS DE FÊTE 

Pour les repas des grandes occasions, il n’est pas toujours facile de connaître à l’avance le contenu de votre assiette, ou l’heure de service des plats. Si l’opportunité se présente, n’hésitez pas à demander en amont la composition du menu à l’hôte. Il sera alors plus facile d’anticiper les injections d’insuline voire d’aménager le repas.

On peut noter que certains aliments, souvent présents à ces occasions, sont moins riches en glucides : le saumon fumé ou les fruits de mer, par exemple. De quoi se régaler sans trop se préoccuper de la glycémie !

Les restaurants lorsque l'on a le diabète

LE RESTAURANT 

Le principe général est le même que pour un repas normal, il faut tenter, en lisant la carte, d’évaluer la quantité de glucides contenue dans chaque aliment. Un des challenges posés par le repas au restaurant, est qu’il s’agit de plats que l’on n’a pas forcément l’habitude de manger. Une collation dans le sac est aussi conseillée, dans le cas où l’attente serait prolongée. Il ne faut pas hésiter à contrôler sa glycémie avant d’aller au restaurant et durant l’attente pour ne pas se retrouver en hypoglycémie.

Si la sortie au restaurant reste occasionnelle, il est important de se faire plaisir afin de ne pas être frustré. Le repas sera à rééquilibrer sur les repas suivants.

Le pique nique lorsque l'on a le diabète

LE PIQUE NIQUE 

Un pique-nique ne se résume pas obligatoirement aux traditionnels chips, saucissons et mayonnaise. Il faut oser sortir des sentiers battus en proposant des plats de saison, faciles à manger. Tout comme un repas normal, il doit comporter des féculents, une portion de viande/poisson/œuf et des fruits et légumes. Pour faire le plein de fibres, les crudités sont idéales et peu glycémiantes. Et en dessert un smoothie sera parfait. 

Enfin, l’eau reste la meilleure boisson à boire à volonté !

L'alcool lorsque l'on a le diabète

L’ALCOOL 

Le vin n’est pas interdit en cas de diabète, mais quelques conseils sont à connaître pour concilier plaisir et santé.  Toutefois, la consommation d’alcool peut augmenter le risque de faire une hypoglycémie. Pour boire de l’alcool, il faut garder sur soi des aliments pour se resucrer. Il est important également d’être accompagné de quelqu’un qui a connaissance de votre diabète et qui adoptera les bons réflexes en cas d’hypoglycémie. Attention, une hypoglycémie retardée peut se manifester jusqu'à 24 heures après la consommation d’alcool.

Voici quelques conseils pour pouvoir concilier diabète et alcool en toute sécurité :

• En général, il est conseillé de manger des aliments riches en glucides pour consommer de l’alcool et de ne pas boire l’estomac vide.

• Il faut éviter de boire de l’alcool avant, pendant et après une activité physique.

• Boire de l’alcool lentement.

• Mesurer sa glycémie plus souvent, sans oublier de le faire au coucher.

• Prendre une collation supplémentaire au coucher si la glycémie est trop basse, pour éviter une éventuelle hypoglycémie nocturne.

le ramadan quand on est diabétique

LE RAMADAN 

 

Il faut savoir que le ramadan est une pratique déconseillée lorsqu’on est diabétique. L’alternance jeûne/excès alimentaire a un effet néfaste sur l’équilibre de la glycémie. Toutefois, voici quelques conseils pour jeûner lors du ramadan. Il est recommandé de consulter son diabétologue avant de le commencer pour trouver un traitement adapté. 

Toutes les informations sont disponibles dans les Actualités.